Euro Zeolithe

Votre expert en zeolite
Comment construire une terrasse en composite

La terrasse en bois composite est devenue tendance au cours des dernières années. Elle est recherchée pour son design, sa résistance et sa facilité d’entretien. L’intégration de fongicides et d’insecticides à leur composition contribue à une meilleure longévité. Les propriétaires ont le choix entre plusieurs couleurs et des configurations différentes. Quelle que soit l’option retenue, la durabilité et l’esthétique dépend d’une bonne pose. Heureusement, elle est à la portée de tous. Comment poser une terrasse en composite ? Suivez le guide.

Choisir des lames performantes

Vous avez le choix entre les lames alvéolaires et les lames pleines. La première catégorie garantit le passage de l’air. Cette structure réduit la rétention de chaleur tandis que la deuxième option est réputée pour sa solidité. Le choix repose sur l’utilisation, une lame pleine convient mieux à une terrasse située près de la piscine. Par ailleurs, il est primordial de choisir une épaisseur appropriée.

Le lambourdage une étape essentielle

Une mauvaise pose provoque une instabilité structurelle. Le lambourdage permet de fixer les barres qui recevront les lames de terrasse composite. Les fabricants recommandent un espace entre les lambourdes. Le respect de ces intervalles garantit une bonne résistance.

Choisir un modèle adapté à la nature du sol est également nécessaire. Si le sol est non bétonné, il est préférable d’utiliser des lambourdes en aluminium traitées contre l’oxydation. Si la terrasse est construite sur une surface bétonnée, les professionnels préconisent des lambourdes en bois traité autoclave. Enfin, il est nécessaire de prévoir une légère pente en vue de faciliter l’évacuation des eaux de pluie vers le jardin, environ 1% suffira.

Le bois composite est très sensible à la chaleur. Afin de limiter les effets d’une hausse de la température, il est recommandé de réduire les entraxes entre les lambourdes afin de garantir une excellente stabilité. La distance évolue par rapport à l’épaisseur du bois. Toutefois, en règle générale, elle doit rester inférieure à 40 cm.

Les conditions à respecter durant la pose

Vous avez le choix entre visser ou clipser les lames de bois composite sur les lambourdes. Les vis pour terrasse continuent à prouver leur efficacité. Outre cet aspect technique, il est conseillé de poser les lames dans le sens de la largeur et non dans celui de la longueur. Par ailleurs, instaurer une espace suffisante pour la dilatation est obligatoire. Cette caractéristique varie en fonction des modèles. Les fabricants minimisent les risques en préconisant la meilleure espace. Elle est souvent comprise entre 4mm et 1 cm. Le non-respect de cette indication accélère la déformation et la détérioration.

Les luminaires améliorent l’ambiance sur votre terrasse. Prenez le temps d’étudier le circuit d’alimentation avant de poser les lames. Autrement, vous réalisez une improvisation qui ruinerait l’esthétique de l’ensemble.

L’humidité influence l’espace entre les lames. Elle changera si le taux est plus fort que d’habitude. Bien déterminer le moment où il affiche un niveau moyen est conseillé.

Une touche d’originalité à votre terrasse en composite

Après le respect des conditions techniques énumérées ci-dessus, une terrasse en composite vous offre une grande liberté en matière de créativité. Outre vos préférences personnelles, il est mieux de choisir une couleur assortie à la maison et au paysage. Entre le gris, le marron ou le blanc, la possibilité est nombreuse. Ensuite, varier la configuration est recommandé. Par exemple, il suffit de placer une lame perpendiculairement aux autres pour délimiter les zones, séparer le coin repas et le coin jardin entre autres.

La présence d’un luminaire rehaussera le style. Dans la même logique, il est possible de réaliser une composition unique en encadrant les lames. Comme les parquets, vous pouvez personnaliser les effets en alternant des couleurs différentes.