Euro Zeolithe

Votre expert en zeolite
Comment améliorer la qualité de votre filtration de piscine

Le système de filtration joue un rôle essentiel au sein d’une piscine. Il filtre les objets de différentes tailles et garantit ainsi la limpidité de l’eau. Une qualité irréprochable est indispensable afin de profiter des bienfaits de la baignade. En cas de propreté insuffisante, nager deviendra une source de tracas.

Certains signes constituent un avertissement : un temps de filtration trop long, une fréquence de nettoyage trop élevée, une eau trouble…Si vous êtes confronté à ces situations, il est temps d’améliorer la filtration de votre piscine. Toutefois, avant d’aller plus loin, il est important de connaître votre équipement à travers les informations comme les caractéristiques du filtre, la pompe de filtration ou encore les diamètres des canalisations.

Plusieurs solutions sont envisageables, suivez le guide.

Vérifier et corriger la dimension des équipements

La filtration doit durer au maximum 6 heures. Si vous dépassez ce temps largement, vérifiez si la puissance de la pompe est adaptée à la taille de votre piscine ou non. Ensuite d’autres vérifications sont nécessaires :

  • le débit admissible du filtre est-il supérieur à celui de la pompe ?
  • les pertes de charge sont-elles élevées ?
  • le nombre et l’emplacement des skimmers et des buses sont-ils adaptés à la dimension et la configuration de la piscine ?

Si les soucis persistent après les corrections, il est temps de passer à un autre volet.

Augmenter la durée de la filtration

Une forte chaleur favorise la prolifération des bactéries et des algues. Par conséquent, lorsque la température augmente, il est nécessaire de rallonger le temps de filtration pour obtenir un excellent résultat. Ainsi, lancer le dispositif pendant 12 heures est requis si le mercure affiche 24°C. Autrement dit, pendant l’automne et le printemps, vous pouvez consacrer moins de temps à la filtration.

En plus de la température, deux autres critères sont essentiels : la fréquentation et les traitements chimiques. Contrairement à un bassin qui reçoit une famille de trois personnes par semaine. Une piscine utilisée quotidiennement par plusieurs personnes aura besoin d’une filtration plus longue.

Par ailleurs, après un traitement choc, il est indispensable de lancer la filtration afin de favoriser la dissolution des éléments tels que le brome et l’oxygène actif.

Verser de la zéolithe ou du verre au lieu du sable

La zéolithe et le verre sont plus performants que le sable. La première est une roche volcanique poreuse. Sa capacité de filtration est similaire à celle de la diatomée. A titre de comparaison, le filtre à sable retient les particules de 40 microns tandis qu’un système combinant le gravier et la zéolithe bloque des particules de 5 microns. Le verre concassé se situe entre les deux, sa finesse atteint 15 microns.

La zéolite pour piscine se distingue aussi par son caractère écologique. Elle supporte les eaux calcaires et elle est compatible avec les différents traitements chimiques. Et surtout, son prix est nettement plus abordable comparé à la diatomée.

Ajouter du floculant

L’augmentation des petits corps en suspension provoque une eau trouble. Ils sont alors tellement fins qu’ils passent à travers les systèmes de filtration. L’utilisation de floculant est une solution éprouvée. Il agrège les particules pour qu’elles deviennent plus grosses. Ce produit se présente en trois formes : cartouche, solution liquide et en poudre. Vous verserez les deux premières catégories dans les skimmers. En revanche, diluez le troisième dans l’eau avant de l’utiliser.

Détail important : recourir au floculant est déconseillé si votre système comporte un filtre à diatomées.

Installer un pré-filtre jetable

Pratique, facile à installer et accessible, le pré-filtre jetable retient les plus gros morceaux. Sa présence est bénéfique pour tous les éléments de la chaîne : les paniers des skimmers, le pré-filtre de la pompe et le filtre de la piscine. Il suffit de quelques secondes pour installer ce dispositif. Quand il est plein, le retirer est tout aussi rapide. Ensuite, vous pouvez placer un autre accessoire.

Réaliser un entretien régulier

A quand remonte votre dernier nettoyage ? Les différents éléments ont besoin d’un entretien régulier. Plusieurs actions amélioreront la qualité de filtration :

  • vider et nettoyer le panier de préfiltre ;
  • effectuer un contre-lavage pour éliminer toutes les impuretés ;
  • vider les skimmers.

D’autres paramètres influencent la fréquence du nettoyage. Par exemple, durant l’automne, les nombreuses feuilles mortes envahiront le bassin et vous n’avez pas toujours le temps de les collecter. Il faut alors nettoyer les skimmers régulièrement.

De même, à l’instar des piscines municipales ou celles d’un complexe hôtelier, lancer le système s’impose lors des pics de fréquentation.

Pour une filtration efficace

La propreté de l’eau repose sur un bon entretien et la régularité des différents traitements. Redoublez de vigilance lorsque les températures sont trop fortes. Ces dernières années, les épisodes caniculaires se sont multipliés. Renforcer les mesures est aussi recommandé si l’utilisation augmente. Si vous avez des invités par exemple ou si des membres de la famille passent leurs vacances chez vous.

Une bonne filtration garantit les sensations !